Les troubles de l'humeur et de l'anxiété Conférences scientifiques
Ce site a été rendu possible grâce à une subvention indépendante de Lundbeck Canada, AstraZeneca Canada, Pfizer Canada Inc. et Bristol-Myers Squibb Canada





Date de publication

Volume-Numéro

Titre

Total: 12

10/2015

2-5

Revue de l’utilisation des nouveaux antipsychotiques pour les troubles de l’humeur : Examen de cette classe de médicaments
Par Carl Chiniara, M.D. et Serge Beaulieu, M.D. , PhD, FRCPC
Les antipsychotiques sont largement utilisés dans le traitement de diverses maladies psychiatriques, telles que la schizophrénie et d’autres troubles psychotiques, le trouble dépressif majeur, les troubles bipolaires I et II, la démence sévère accompagnée de psychose ou de comportements inappropriés, l’irritabilité dans les troubles autistiques, l’agitation aiguë, le délire, les troubles obsessionnels compulsifs réfractaires au traitement, le syndrome de stress post-traumatique réfractaire au traitement, les tics, la trichotillomanie, et pour d’autres utilisations hors étiquette.

04/2014

4-2

Évaluation et traitement des atteintes cognitives chez les adultes souffrant de troubles de l’humeur : récupération fonctionnelle
Par Vina M. Goghari, Ph.D., RPsych, et Glenda M. MacQueen, M.D., Ph.D., FRCPC
Le trouble dépressif majeur (TDM) et le trouble bipolaire (TB) comptent parmi les dix maladies mentales ou physiques les plus débilitantes en termes de nombre d’années de vie en bonne santé perdues en raison d’une maladie. Ces troubles ont un impact économique majeur en raison des coûts de santé et de la perte de productivité au travail qu’ils entraînent.

12/2013

2-3

Les troubles anxieux dans le DSM-5 : Nouvelles règles sur le diagnostic et le traitement
Par Cara Katz, B.Sc., Murray B. Stein, M.D., FRCPC et Jitender Sareen, M.D., FRCPC
Les troubles anxieux comptent parmi les troubles mentaux les plus courants, leur prévalence au cours de la vie étant de 16 à 29 %. Les troubles anxieux provoquent non seulement une déficience importante, mais également une comorbidité élevée avec d’autres troubles mentaux et physiques, ce qui complique le traitement des deux types de trouble.

09/2013

2-1

Mise à jour 2013 des lignes directrices du CANMAT sur la prise en charge des patients atteints d’un trouble bipolaire
Par : Sagar V. Parikh, M.D., FRCPC, et Benjamin Goldstein, M.D., Ph.D., FRCPC
Les troubles bipolaires (TB) font partie des affections que les cliniciens ont le plus de difficultés à traiter, un défi que le CANMAT a tenté de relever par la publication de lignes directrices sur le traitement des TB en 1997, 2005, 2007, 2009 et actuellement par une mise à jour 2013.

09/2013

2-2

Le réseau CAN-BIND (Canadian Biomarker Integration Network for Depression) : Examiner en profondeur le trouble dépressif majeur
Par Susan Rotzinger, Ph.D. et Sidney Kennedy, M.D., FRCPC,
au nom de l’équipe du réseau CAN-BIND
La prévalence accrue des troubles dépressifs et l’efficacité limitée et les coûts accrus des traitements actuels ont conduit un groupe de médecins à l’Université de Toronto à créer le réseau CAN-BIND. Leur vision est de définir les signatures biologiques des sous-types actuellement non caractérisés de trouble dépressif majeur (TDM), afin d’établir un diagnostic précis et rapide en vue du choix d’un traitement.

06/2011

1-7

Les interactions médicamenteuses cliniquement significatives dans les troubles de l’humeur : maximiser les bénéfices, minimiser les risques
Par Marie-Josée Filteau, M.D., FRCPC et Jacinthe Leblanc, BPharm, DPH
La plupart des patients qui souffrent de troubles de l’humeur unipolaires et bipolaires et de troubles anxieux nécessitent un traitement multimodal, incluant la pharmacothérapie, la psychothérapie et des modifications du mode de vie à long terme. L’objectif thérapeutique de tout traitement de la dépression majeure unipolaire est le rétablissement fonctionnel du patient asymptomatique. Cependant, au moins un tiers des patients n’atteignent pas la rémission et présentent des symptômes résiduels.

12/2010

1-6

L’état de stress post-traumatique :
orientation du traitement sur la base
d’une évaluation minutieuse des troubles
physiques et mentaux comorbides

Par J. Don Richardson, M.D., FRCPC, Diane McIntosh, M.D., FRCPC, Murray B. Stein, M.D., FRCPC et Jitender Sareen, M.D., FRCPC
L’état de stress post-traumatique (ESPT) est une trouble psychiatrique fréquent et grave qui peut se manifester dans la population des civils et des anciens combattants. La prévalence à vie de l’ESPT dans la population générale canadienne est de 9,2 %, un taux qui n’est étonnamment pas significativement différent du taux de prévalence à vie de 7,2 % observé au sein des Forces régulières canadiennes.

05/2010

1-5

La dépendance au jeu et les troubles de l’humeur : augmenter les chances d’une prise en charge réussie
Par Brenda Welsh, HBHSc, BScN et Sidney H. Kennedy, M.D., FRCPC
Le jeu est défini comme la mise d’argent ou de toute chose de valeur dans un jeu de hasard pour un gain incertain en retour. Selon Statistique Canada, 73 % des Canadiens ont rapporté qu’ils ont joué un jeu de hasard sous au moins une forme en 2006.

02/2010

1-4

Lignes directrices sur la surveillance de la sécurité chez les patients atteints d’un trouble bipolaire
Valerie Taylor, M.D., Ph.D., FRCPC et Ayal Schaffer, M.D., FRCPC
Chez tous les patients traités pour un trouble bipolaire (TB), il est nécessaire d’exercer une
certaine forme de surveillance de leur sécurité médicale. Le type de surveillance et sa fréquence
dépendent non seulement du médicament spécifique prescrit, mais également du profil du patient et du contexte dans lequel le traitement est administré.

11/2009

1-3

Justification neurobiologique de l’activité physique dans le traitement des troubles bipolaires
Par Mohammad T. Alsuwaidan, M.D., et Roger S. McIntyre, M.D., FRCPC
L’activité physique est connue pour avoir des effets psychologiques, immunomodulateurs, métaboliques et cellulaires bénéfiques. Dans le présent numéro de Les troubles de l’humeur et de l’anxiété – Confé rences scientifiques, nous examinons les fondements de l’activité physique comme traitement des troubles bipolaires (TB) et comme élément d’une approche multimodale adoptée dans le cadre de la prise en charge de cette maladie chronique.

11/2009

1-2

Lignes directrices cliniques du CANMAT pour la prise en charge du trouble dépressif majeur chez l’adulte : résumé de recommandations pharmaco-thérapeutique
George Hadjipavlou, M.D., FRCPC, et Raymond W. Lam, M.D., FRCPC
En 2009, l’Association Canadienne pour le Traitement des Troubles Anxieux et de l’Humeur
(CANMAT) a publié une mise à jour majeure des lignes directrices cliniques 2001 fondées sur
des données probantes concernant la prise en charge des troubles dépressifs chez l’adulte
produites initialement en collaboration avec l’Association des psychiatres du Canada. Dans le
présent numéro de Les troubles de l’humeur et de l’anxiété – Confé rences scientifiques nous
résumons la section des lignes directrices sur la pharmacothérapie3 qui traite du trouble dépressif majeur (TDM).

09/2009

1-1

Mise à jour collaborative 2009 par le CANMAT et l’ISBD des Lignes directrices pour la prise en charge des patients atteints de troubles bipolaires : une revue
David J. Bond, M.D., et Lakshmi N. Yatham, MBBS, FRCPC
Globalement, le trouble bipolaire I (TBI) et le trouble bipolaire II (TBII) touchent 2,1 % de la
population ou plus de 700 000 Canadiens. Lorsque l’on inclut les formes moins sévères appelées
trouble bipolaire non autrement spécifié (TBNAS) ou « troubles du spectre bipolaire », la prévalence à vie peut être aussi élevée que 4,5%.

Total: 12